CLUB DE TIR DE SAINT GEORGES SUR CHER

CLUB DE TIR DE SAINT  GEORGES SUR CHER

Carnet de tir

Art 34) Tous les tireurs sportifs licenciés,titulaires d'une autorisation de détention d'arme à titre sportif,sont dans l'obligation de posséder un carnet de tir, délivré par la Société de Tir .(décret 95 589, du 6 mai 1995?modifié par décret 98-1148,du 16 décembre 1998 , art 28).
Art 35) Les tireurs sportifs licenciés titulaire d'une autorisation de détention d'arme à titre sportif ,doivent participer annuellement à 3 séances contrôlées de pratique du tir, au minimum .Chaque séance étant espacées de 2 mois au moins.
S'ils détiennent plusieurs armes, les tirs doivent être effectués avec l'arme la plus puissante dans la catégorie la plus élevée.
Art 36) La Société de tir doit organiser ces séances de tir sous le contrôle du Président ou d'un membre du Comité de Direction,dans le stand de tir de la Socété.Les séances de tir contrôlée doivent être consignées dans un registre Journalier indiquant le nom,prénom,domicile du tireur controlé.
Art 37) Le carnet de tir ,la licence,ainsi que le registre journalier de tir contrôlé,doivent être présentés à toute réquisition des services de Police,de Gendarmerie,des Douanes,ainsi que dans le cadre de leur mission aux inspecteurs de la Jeunesse et des Sports.
Art 38) Les séances de tir contolée doivent se dérouler dans un stand de tir au sens du décret du 3 septembre 1993, à raison d'un tir de 40 cartouches au moins sur cible papier ou silhouette métallique. Il n'est pas demandé toutefois,aux tireurs une obligation de résultat.
L'Administration prendra en considération le minimum de 3  séances effectuées dans l'année civile(circulaire du ministére de l'intérieur du 28.01.1999)
Art 39 ) Toute participation à une compétition officielle  organisée sous le controle de la FFT, peut donner lieu à validation sur le carnet.
    A l'issu du tir , le tireur fera remplir son carnet de tir par la personne chargée du controle et s'assurera de son inscription sur le registre journalier.

Le carnet de tir

  

carnet de tir

Le carnet de tir ne peut être délivré qu'après avoir réalisè et réussi le QCM. Pour cela faire une demande au Président.

Le QCM est éliminatoire , si une réponse aux questions 1,2,3,4,7,8,9,11,14 est fausse.Il faut alors refaire ce test 1 mois plus tard.

Il faut coller une photo d'identité sur ce document.

Une fois cela réalisé, il faut présenter ce carnet au Président pour signature et tamponnage avec le cachet du club , avec votre license de l'année en cours  .

 Le décret et l'arrêté du 16 décembre 1998 ont institué pour les personnes titulaires d'une autorisation de détention d'armes à titre sportif l'obligation de posséder un carnet de tir.

Ce carnet que vous pouvez vous procurer auprès de votre Club au prix de quelques euros est composé de deux parties :

1. Le certificat de contrôle des connaissances, indispensable pour tout nouveau licencié, est passé au sein du club sous le contrôle du Président de l'association ou d'une personne désignée par lui (de préférence parmi les arbitres, brevetés d'Etat ou fédéraux, animateurs, initiateurs, etc….).

Le manuel d'initiation du tireur sportif fournit l'ensemble des réponses aux questions posées aux nouveaux lienciés dans le cadre du Questionnaire à Choix Multiple (Q.C.M.). Pour obtenir ce certificat, le candidat doit répondre correctement aux questions éliminatoires et obtenir un score minimal de 12/20.

Au vu des résultats, le Président du club, ou son représentant, conserve le Q.C.M. rempli, complète la page 2 du carnet de tir, valide le certificat de contrôle des connaissance en y portant la date de réussite du test ou d'obtention par équivalence et signe le carnet après s'être assuré que celui-ci comporte la photographie du tireur et sa signature. Il tamponne ensuite le carnet de tir et la photo avec le cachet du club.

2. Les séances contrôlées de pratique du tir

Il est rappelé que tout tireur possédant une arme soumise à autorisation de détention doit être titulaire de la licence de l'année en cours, de l'autorisation de détention correspondante et du carnet de tir.

2.1. Pour participer à une séance contrôlée de pratique de tir, le tireur doit être en possession de sa licence et du carnet de tir.

2.2. Il doit, au cours de l'année, participer à au moins 3 séances contrôlées de pratique du tir, espacées d'au moins 2 mois.

2.3. Lorsque le licencié est titulaire d'autorisation de détention pour des armes classées en 1ère et 4ème catégorie, le tir est pratiqué avec une arme de la 1ère catégorie. L'arme utilisée lors de la séance présente les mêmes caractéristiques que le ou les armes détenues.

2.4. La séance de tir sera effectuée dans un stand déclaré (décret du 03/09/93, sous le contrôle du Président du club ou d'une personne désignée par lui (de préférence parmis les arbitres, brevetés d'Etat ou fédéraux, animateurs, initiateurs, etc…). La liste des personnes habilitées à valider les séances de tir sera portée à la connaissance des tireurs par voie d'affichage dans le stand.

2.5. Modalités de tir

Tir sur cibles papier, cibles métalliques ou plateaux : un tir de 40 coups minimum sera effectué sur les cibles correspondantes sous le contrôle de la personne habilitée.

Une fois le tir terminée, le responsable du contrôle valide le carnet de tir en y apposant son nom, sa signature, la date, le cachet du club et remplit le registre journalier. Ce registre, indiquant les nom, prénom et domicile de toute personne participant à une séance contrôlée de pratique du tir, demeure en permanence sur le stand et doit pouvoir être présenté à toute réquisition des autorités compétentes.

2.6. Toute participation à un championnat ou à une compétition officielle organisée sous le contrôle de la F.F.Tir peut donner lieu à validation du carnet de tir, sous réserve de remplir les conditions définies au paragraphe 2.3.




27/09/2006

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 251 autres membres