CLUB DE TIR DE SAINT GEORGES SUR CHER

CLUB DE TIR DE SAINT  GEORGES SUR CHER

Le fusil US17 par FABIEN

Petite Histoire de l'US 17

 

Le fusil de calibre .30 Model of 1917 (souvent baptisé à tort le P-17; c'est un avion de chasse US des années 20 ) a été pendant de longues années un des fusils les plus mal-aimés aux USA. En france, avec le regain d'intérêt pour les armes réglementaires cette arme jouit actuellement d'une très bonne cote auprès des collectionneurs-tireurs. Cependant, ce "vilain petit canard" a toujours pati du succès de son prédécesseur : le US rifle model of 1903, aussi appelé le "springfield" (mais là aussi c'est un abus de langage). Je laisserai le soin d'écrire un article sur le 1903 à un autre membre car je n'aime pas ce dernier (le fusil pas le membre du forum ); et pourtant j'en ai possèdé plusieurs. De plus, l'US17 s'est avéré le fusil le plus répandu dans le corps expéditionnaire US pendant le Grande Guerre.

Principales données concernant l'US17 :

L'appellation officielle du fusil est : United States Rifle, caliber .30, M1917. C'est un fusil à verrou à répétition qui est parfois appelé le fusil Enfield aux USA en référence à ses origines britanniques.

Masse sans baïonnette : 4,4 kg
Masse avec baïonnette : 4,9 kg
Longueur sans baïonnette : 1,17 m
Longueur avec baïonnette : 1,58m
calibre : 0.30 inch (7,62 mm)
cartouche chambrée : 30-06
nombre de rayures : 5 à gauche
pas de rayure : 1 tour en 10 inches (1 tour en 25,4 cm)
Hausse de combat : ghost ring réglé à 400 yards ( 364 m)
Capacité du boîtier chargeur : 6 cartouches (contre 5 pour le P14 britannique chambré en 303 brit à bourrelet)


La hausse à oeilletons se compose d'un oeilleton de combat (400 yards) et d'un oeilleton coulissant lorsque celle-ci est relevée. En position relevée on trouve des graduations de 200 à 1600 yards de 100 yards en 100 yards pour les valeurs allant de 200 à 900 yards et de 50 en 50 pour les valeurs allant de 900 à 1600(1 yard : 0,91 m).
Bien que placée proche des yeux du tireur, rien n'est prévu pour ajuster la hausse latéralement. Quant au guidon, il est dérivable à l'aide d'un jet de bronze afin de préserver le métal du fusil.


(cf. photo)

Bref historique de l'arme :

Avant la WWI, les britanniques souhaitaient déjà remplacer leur calibre réglementaire (le .303 british à bourrelet) par un calibre un peu plus moderne. Les fusils expérimentaux furent fournis en .276 et désignés P13 (Pattern 13 soit modèle 1913 en langue britannique). Le but étant bien sûr de remplacer le LEE ENFIELD Mk. III. qui étaient d'ailleurs assemblés à l'arsenal d'Enfield, au nord de Londres. Cependant, l'expérimentation du calibre .276 fut interrompue par l'Archi duc Ferdinand qui eut l'indélicatesse de mourir assassiné en août 1914, plongeant ainsi la Grande-Bretagne (et quelques autres pays) dans la Première Guerre Mondiale. On modifia donc en tout hâte le P13 afin qu'il puisse tirer la toujours réglementaire .303 british, et on redésigna l'arme le Pattern 14 ou P14 Enfield Rifle (à noter qu'en 1926 le P14 devint officiellement le Rifle N°3 Mk. I dans les forces armées britanniques). Comme les arsenaux britanniques tournaient déjà à plein régime pour produire des LEE ENFIELD, les britanniques se tournèrent vers Remington et Winchester aux USA pour produire le P14. Afin de produire encore plus d'armes, plus vite, Remington créa une filiale "Remington of Delaware" dont l'usine de production se trouvait à Eddystone, Pennsylvanie (l'usine elle-même appartenant à Baldwin Locomotive Works). Les 3 fabricants US baptisèrent donc ces fusils : P14.

Lorsque les USA entrèrent en guerre en 1917, les britanniques possèdaient aasez de SMLE pour équiper leurs troupes et avaient prévu de terminer leur coopération avec Remington, winchester et Eddystone. Or, les services de l'US ORDNANCE (le matériel de l'US ARMY) se trouva dans une position où le besoin en fusils allait devenir urgent.
En premier lieu, le département avait prévu de signer un contrat de production pour le M1903 avec Winchester et Remington; mais les délais seraient trop longs.
Il fut donc décidé d'adapter le P14 au calibre réglementaire US. Tout l'outillage étant déjà installé et bien rodé dans les usines des 3 fabricants US.
En tout la production s'est élevée à 3,7 millions d'Enfields : 1,2 millions de P14 et 2,5 millions de M1917.


Production du M1917 :

Le fusil réglementaire US pendant la WWI resta officiellement le Springfield 1903 bien qu'environ les 2/3 des forces US en Europe étaient équipées de M1917. En fait, les USA étaient entrés en guerre en possèdant 600 000 M1903, le pays était capable d'en produire environ 1 000 par jour au mieux à Springfield et 400 à Rock Island. En temps de guerre les usines ne tournaient pas tout le temps sur une base de 7 jours/semaine. Quand bien même cela aurait été le cas, les USA auraient produit 511 000 M1903 par an. Mais nous étions en 1917 et les armes étaient nécessaires sur le champ! D'où la décision de faire tourner de suite les chaînes ayant produit le P14. En effet, Winchester avait une capacité de production immédiate de 2000 fusils/jour à New Haven, Connecticut; Remington 3000/jour à Illion, New-York et Eddystone 6000/jour!
Le calcul est vite fait.

Winchester produisit le M1917 de mi-août 1917 jusqu'à avril 1919, Remington d'août 1918 à décembre 1918 et Eddystone cessa la production en janvier 1919.

A noter que le Corps des Marines n'utilisa jamais de M1917 en Europe bien qu'il en ait utilisé pour l'entrainement au maniement aux armes. Cependant, dès que les recrues allaient au champ de tir on leur fournissait des M1903. Mais l'USMC a toujours eu (même de nos jours sa politique propre en matière d'équipement).

L'US17, nouveau fusil réglementaire?

Au vu du nombre d'US17 disponibles à la fin de la WWI, on se posa sérieusement la question si ce fusil n'allait pas devenir l'arme standard de l'US ARMY. Cependant, il faut garder à l'esprit qu'en corps de troupe l'US17 était mal-aimé car "non-US". De plus la culasse s'armait "à l'envers" par rapport au bon vieux "ought three" et cela n'était pas considéré bon par les soldats.

Le Sergeant York lui-même a écrit dans ses mémoires qu'une fois débarqué en France, il dut échanger son bien aimé Springfield pour un p..... de fusil britannique (un US17). Le bon rural descendu de sa montagne du Tenessee qu'il était n'aprécia pas du tout ce changement imposé par ses chefs.

En 1918, les National Trophy rifles Matches furent tirés avec des M1917 (d'habitude on utilisait des M1903). Les compétiteurs furent (à tort ou à raison) très mécontents d'avoir à utiliser un fusil britannique. En 1919, on institua une commission pour décider lequel du M1903 ou du M1917 serait l'arme standard de l'Army. Vous connaissez la réponse : le M1903 mais il fut aussi convenu qu'il fallait monter une hausse du style du M1917 en gage de meilleure efficacité. Cependant à Springfield on avait déjà embauché un certain John C. Garand avec une autre idée en tête pendant que certains planchaient sur l'amélioration du M1903.

Pour expliquer le choix d'écarter le M1917, on peut aussi remarquer que les tireurs des National Matches n'étaient pas des militaires se battant dans les tranchées. Et la hausse non dérivables du M1917 ne leur plu guére, et comme ces gens avaient l'oreille de la commisssion......


A noter aussi qu'il a existé une conversion "Pedersen device" pour le M1917 à titre expérimental.

En résumé, L'US17/P14 a toujours été considéré comme arme de seconde zone : les britanniques sont vite retournés au SMLE dès que possible et les américains au M1903. Pendant la WWII, la Grande-Bretagne a déstcoké ses N°3 Mk.I pour équiper la Home Guard, les USA ont d'ailleurs en 1941 envoyé 100 000 M1917 pour cette même Home Guard (d'où la présence d'US17 britannique chambrés en 30-06 et généralemetn identifiés par une bande rouge). Les USA en envoyèrent aussi 152 000 en Chine aux nationalistes luttant contre les japonais et 40 000 à différents alliés (dont la France). Le reste fut utilisé par les troupes US, principalement lors de l'entrainement des troupes sur le continent nord-américain.
En 1944 et 1945, de grandes quantités de P14 et d'US17 furent fournis aux mouvements de résistance français et hollandais par les britanniques. Après la WWII, le Royaume Uni envoya aussi de nombreux P14 en Grèce. On a aperçu des P14/M1917 en Palestine, au Pakistan, en Afghanistan entre les années 60 et 80.

Mon US17 :

C'est un Eddystone daté de juin 1918. Sur la crosse on trouve la "broad arrow" enchassée dans un "C" d'où un passage par le Canada. il est en 5ème catégorie en 30-06CC.

A l'heure actuelle les US17 s'échangent dans les 700€ voire plus.










Fabien B.







01/02/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 266 autres membres